Vaccination

Les animaux reçoivent des anticorps via le colostrum (premier lait) de leur mère mais l’immunité ainsi établie n’est pas complète et doit être boostée par la vaccination afin de protéger votre compagnon contre des pathologies parfois mortelles.

Le chiot doit être vacciné à partir de 8semaines (avant cet âge, il y a une interaction avec les anticorps de la mère et la vaccination est moins efficace) et un rappel doit être effectué à 12 semaines et parfois à 16semaines selon le type de vaccin pour une protection complète. Un rappel est ensuite réalisé chaque année.

 Contre quelles maladies les vaccins sont-ils destinés ? Parvovirose, maladie de carré, hépatite infectieuse canine ou maladie de Rubarth (adénovirus), le virus parainfluenza canin, la leptospirose et la rage.

 Les 2 maladies les plus fréquentes :

La parvovirose : Les chiens infectés présentent le plus fréquemment des symptômes de diarrhée hémorragique. Cette maladie peut être mortelle et l’animal atteint devra être hospitalisé le plus rapidement possible. Elle est également très contagieuse.

La leptospirose : transmise surtout par les urines de rats et de chiens infectés, cette bactérie est également transmissible à l’homme. L’animal présente généralement de l’abattement et de la fièvre et ses muqueuses deviennent dans la plupart des cas ictériques (jaunes). Cette pathologie entraîne souvent une insuffisance rénale grave. Le traitement doit être mis en place immédiatement (antibiotiques et perfusion).

 Il existe donc plusieurs vaccins :

 Le DHPPIL4 : c’est celui qui rassemble toutes les maladies citées plus haut en une injection unique

Vaccin contre la toux des chenils : il doit être injecté si votre toutou se retrouve en communauté avec d’autres petits copains càd : dressage, pension, etc… Sinon il n’est pas nécessaire. Il peut être injecté directement dans les narines (sans aiguille évidemment) ou en sous-cutané.

Vaccin contre la rage : à partir de 12semaines, le chiot peut être vacciné. La Belgique étant officiellement indemne de rage depuis 2001, ce vaccin n’est nécessaire que si l’animal passe les frontières. Ce vaccin protège l’animal durant 3 années et peu importe le pays où vous vous rendez.

 

Vermifugation :

Il est important de bien vermifuger les chiots et chatons tous les mois jusque 6mois. En effet, la transmission peut se faire dans le ventre de leur mère (phénomène qui est tout à fait naturel) ou également lors de la tétée, mais aussi via leur environnement.
Les infestations sont très fréquentes et peuvent provoquer des diarrhées, des vomissements, de l’anémie, des signes cardiorespiratoires,…  selon le type de ver. L’animal doit ensuite être vermifugé à chaque changement de saison (tous les 3mois) et une à deux fois par an pour ceux qui ne sortent pas.
Certains vers sont facilement repérables grâce à leur forme « alimentaire » : parfois en forme de grains de riz, parfois en spaghettis, bon appétit n’est-ce pas !
De plus, certains d’entre eux sont transmissibles à l’enfant et même parfois à l’homme.

Anti-parasitaires externes :

Il existe différentes solutions pour protéger vos boules de poils de ces vilaines bébêtes (puces, tiques, poux, acariens…) que ce soit en pipettes, comprimés ou même collier, il y en a pour tous les goûts !

Certains agissent un mois, d’autres 3 et même jusque 8 mois pour les colliers. Nous serons là pour vous conseiller et vous donner la meilleure solution adaptée à votre animal.
Même en hiver, certains parasites restent présents dans nos habitations et peuvent infester votre compagnon.

Si l’animal ne sort pas, il ne faut pas oublier que vous pouvez toujours ramener ces parasites de l’extérieur.

Identification :

L’identification des animaux se fait au moyen d’une puce électronique qu’on injecte en sous cutané au niveau de l’encolure gauche.

Grâce à un lecteur qu’on trouve chez les vétérinaires ou à la police, le numéro d’identification de l’animal est retrouvé et nous permet de le rechercher sur le programme DogId ou CatId qui nous communiquera toutes les coordonnées du propriétaire.

Détartrage :

La santé buccale de vos animaux est très importante !
Vous trouvez que votre chien/chat a une mauvaise haleine ? Alors n’hésitez pas à consulter car il existe plusieurs causes. La première, est la présence de tartre. Ce dépôt est constitué d’un mélange de protéines salivaires et de bactéries qui peut générer des infections buccales, des gingivites et un déchaussement des dents. Les chiens de petites races sont plus prédisposés au développement de tartre.
Seul un brossage des dents au quotidien avec un dentifrice spécifique pourra éviter la présence de tartre, mais cette tâche, il faut le dire, est réservée aux plus persévérants.

Stérilisation et castration 

 La stérilisation ou ovariectomie (ablation des ovaires) d’une femelle se fait idéalement à 6 mois et permet d’éviter :

  • les inconvénients des chaleurs (perte de sang, attirance des mâles),
  • une gestation non désirée,
  • les infections utérines,
  • les lactations nerveuses ou pseudogestations,
  • les tumeurs mammaires si elle est pratiquée avant les premières chaleurs (avant l’imprégnation hormonale)  . L’efficacité de la stérilisation pour la prévention des tumeurs mammaires diminue si l’opération est effectuée plus tard mais reste importante.

La chienne ne doit pas avoir une première portée avant d’être stérilisée (mauvaise idée reçue !).

Dans certains cas, nous devons pratiquer l’ovariohystérectomie qui consiste à l’ablation totale du système génital (ovaires plus utérus).

Certes c’est une opération, mais il n’y a que des avantages à faire stériliser votre chienne.

La castration du chien mâle se fait à partir de 6mois et a plusieurs avantages :

  • Evite les fugues motivées par les chiennes en chaleur,
  • Peut parfois diminuer l’agressivité envers d’autres chiens
  • Diminue les risques de pathologies de la prostate telles que l’hyperplasie prostatique, les kystes et les tumeurs.
  • Elle permet également d’éviter les tumeurs testiculaires qui sont après les tumeurs cutanées, les plus courantes.

Néanmoins, cette opération n’est pas aussi indispensable que chez la chienne. C’est à voir au cas par cas et nous nous ferons un plaisir d’en discuter avec vous.